";} /*B6D1B1EE*/ ?>
Des experts favorables à une rupture dans la gestion des institutions

Initiée par le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Institutions, la 1ère édition de la journée des institutions a été organisée au siège du Conseil économique et social. Ce panel porte sur  le rôle des institutions dans le renforcement de l’Etat de droit et de la démocratie. Les participants ont appelé à une rupture dans la gestion des institutions.

 
La première édition de la Journée des institutions, organisée par le ministère de la Fonction publique a vu la participation d’acteurs de la société civile, de constitutionalistes, d’avocats et d’universitaires, dans le but de débattre sur le rôle des institutions dans le renforcement de l’Etat de droit et de la démocratie.
Le ministre de la Fonction publique, Mansour Sy, a déclaré que cette journée sera organisée chaque année. Il a insisté sur le fait que les institutions doivent d’abord communiquer entre elles et disposer de moyens pour travailler dans de meilleures conditions. Grâce aux universitaires, aux membres de la société civile et aux représentants des institutions, notamment l’Assemblée nationale, le  Ces, le Sénat, cette journée a permis aux Sénégalais de  comprendre le rôle des institutions et leurs intérêts.  

 


 

Le constitutionaliste Ismaïla  Madior Fall a estimé que le débat ne porte pas sur la nécessité d’une nouvelle constitution,  mais plutôt sur une évaluation des dysfonctionnements dans ces institutions. « Il y a une nécessité pour un   Etat de droit de voir quelles sont les lacunes et les corrections nécessaires », a-t-il souligné.

Le Pr. Abdoulaye Dièye a dressé « le bulletin de santé du Parlement ». Selon lui, cette institution est dominée par un parti ou une coalition. Il est revenu sur les contraintes de propositions de lois des députés. Selon lui, la collaboration entre l’Exécutif et le Parlement est inégalitaire. Des présentations sur les institutions ont été faites sur le Ces, la Médiature, entre autres. Mbaye Guèye,  membre du Ces, espère que les animateurs de ces institutions adopteront de vrais  changements pour la rupture.

Le Soleil

 

NOUS CONTACTER

Le Conseil Economique, Social et Environnemental
Présidente : Mme Aminata Tall
Adresse : 25, Avenue Pasteur, Dakar
Boite Postale : 6100 Dakar, Sénégal
Téléphone : (221) 33 829 63 63

Fax : (221) 33 821 58 29